Les Jumelages Sens - Lörrach

En avril 1959, I‘AMICALE BOURGOGNE-RHENANIE-PALATINAT proposait le Jumelage de Sens avec Coblence et le Conseil Municipal accueillait favorablement le principe du Jumelage.En novembre 1963, M. MOUILLA, alors Conseiller Municipal, demande ce qu‘il en est du Jumelage entre Sens et Coblence. Mais à priori l‘importance des villes ne correspondait pas.En mai 1965, M. SUPPER, Adjoint au Maire, Membre du Comité Départemental du Mouvement Européen propose un jumelage avec une ville allemande de même importance, de préférence une ville d’Allemagne du Sud ou de l’Allemagne Rhénane.En juillet 1965, M. SUPPER propose la Ville de Lörrach dont le Maire, contacté, était favorable au jumelage. Cette ville se situe dans le Pays de Bade à 8 km de Bâle, dans le «coin» des trois frontières (France - Allemagne - Suisse) et à 450 km de Sens.M. SUPPER connaissait cette ville frontalière dont la population correspondait à peu près à celle de Sens et dont le Lycée Hans Thoma était apparié avec le Lycée Mallarmé de Sens.Le Conseil décide alors la visite d‘une délégation.Une première délégation de Lörrach est reçue les 27 et 28 novembre 1965 par M. Gaston PERROT, Député-maire de SENS et M. Etienne BRAUN, Premier Adjoint.Une délégation du Conseil Municipal de Sens devait se rendre à Lörrach à l’Ascension (19 au 23 mai 1966).Dès la première rencontre des Maires de Sens et Lörrach, le jumelage fut décidé.Le Conseil Municipal de Lörrach entérina à l‘unanimité cette décision dans sa séance du 26 mai 1966 et celui de SENS le 4 juillet suivant.Les cérémonies se déroulèrent à Sens les 10 et 11 septembre 1966 et à Lörrach les 22 et 23 octobre 1966.Depuis, les échanges n‘ont cessé de se développer dans toutes les couches de la population et dans tous les domaines (ils se sont élevés jusqu’à 50 en 1983): rencontres entre personnalités officielles, entre jeunes (établissements scolaires, scouts, fêtes de la jeunesse, sportifs de toutes disciplines), Anciens Combattants, Donneurs de Sang, associations culturelles diverses, chorales, sociétés musicales, professeurs, personnels communaux, Caisses d‘Epargne... mais aussi expositions de peinture, récitals d‘orgue...

Jacques Gyssels

Durch die Nutzung dieser Website erklären Sie sich damit einverstanden, dass unsere Dienste Cookies verwenden. Mehr erfahren OK