Full-text search at: https://www.loerrach.de
Full-text search at: https://www.loerrach.de
Carnaval de Bâle - Morgestraich (© Staatskanzlei Basel-Stadt, www.bs.ch)
L’atmosphère du « Morgestraich » est indescriptible : le lundi suivant le mercredi des cendres, début dans une obscurité totale. À 4 h précise, une mer de lumière de lanternes peintes à la main. Sifflets et tambours vous accompagnent à travers les rues et les ruelles jusqu’au lever du jour. Après, il est l’heure de déguster une soupe à la farine traditionnelle ou un gâteau au fromage.
 
Le tout se poursuit ensuite par des défilés, les « cortèges », avec des concerts de Guggenmusik, le carnaval des enfants et le très spécial « Gässle ». Lors du « Gässle », de petites formations de joueurs de flûtes et de tambours passent, généralement le soir, par le centre-ville.
 
D’ailleurs : au contraire du carnaval allemand, le public ne se déguise pas. Seuls les acteurs du carnaval portent un costume et un masque et ils présentent leur « Sujet ».
 
Après exactement 72 heures, le spectacle se termine : jeudi matin, à nouveau à 4 h précise, le carnaval se termine avec le « Endstraich ».
 
Vous ne voulez pas venir la veille à Bâle pour le « Morgestraich » ? Un train spécial de la SBB (ligne S6 venant de Zell) vous conduira tôt le matin de Lörrach à Bâle.
vers le haut
Durch die Nutzung dieser Website erklären Sie sich damit einverstanden, dass unsere Dienste Cookies verwenden. Mehr erfahren OK